Hommage

à mon grand-papa Marc

Avant que je sois conçue, mon grand-papa Marc a commencé à être malade.  Il avait une maladie dite dégénérative.  Tout doucement, il ne pouvait plus parler, avait de la difficulté à marcher, à manger.

Lorsqu'il a su que maman était enceinte, sa joie fut visible seulement par les étincelles qui brillaient dans ses yeux.

Au fil des mois, à chaque fois que mes parents allaient le voir, il plaçait sa main sur le ventre de maman et ainsi il a pu me sentir bouger souvent.  À chaque fois, ses yeux brillaient de milles feux tellement il était ému et heureux de ma venue.

Il a pu me voir à travers la première échographie.  Je venais de lui jouer un bon tour, car on savait déjà que je serais un garçon et lui aurait aimé que je sois une fille puisqu'il avait deux garçons comme enfants.

Il fut encore plus heureux après qu'on lui ait montré le DVD et les photos de ma figure suite à l'échographie en privé.  Il savait maintenant de quoi j'aurais l'air.

Il quitta la terre le 24 janvier, 1 mois avant ma naissance et veille sur moi de là-haut.

Grand-papa Marc, je t'aime !

Toi qui me lis, je te remercie d'avoir pris le temps de lire cet hommage car j'étais un merveilleux cadeau et une grande joie pour mon grand-père Marc même si nos chemins ne se sont croisés qu'à travers le ventre de ma maman.

Tu peux maintenant aller dans la prochaine page intitulée "Mon Arrivée".

À tout de suite.

© lumdam 2008