Charlot au camp de vacances

Cet été, Charlot est bien triste, ses parents partent en voyage et ne peuvent pas l'amener. Il devra donc aller dans un camp de vacances. Pour Charlot, c'est une aventure nouvelle qui commencera. Le grand jour est enfin arrivé. Les parents de Charlot l'ont conduit jusqu'à l'autobus qui l'amènera au camp Minouch. Le trajet en autobus dure une heure mais Charlot ne voit pas le temps passer car il remarque que les autres chats sont heureux d'aller au camp. Charlot arrive au camp, il fait la connaissance des animatrices qui s'occuperont de lui et des autres chats pendant la semaine. Il y a Daisy et Belle Étoile. Celles-ci l'invitent à visiter son chalet et lui attribuent une chambre.

Charlot a fini de s'installer. Il discute un peu avec les chats qui sont dans sa chambre. Il y a Daim des Bois l'indien, Ming le chinois, Morgan le gitan, Julien le fermier, Joël le savant et Clovis le vilain.

Les animatrices appellent les chats. On fait connaissance avec tous les autres jeunes du camp.

Charlot revient maintenant à son chalet. Puisque c'est la première fois que lui et plusieurs autres chats viennent au camp Minouch, les animatrices ont décidé de jouer avec eux aux cartes tout en s'amusant.

La première nuit au camp est chose du passé. Charlot s'est levé, habillé et a déjeuné. Il est maintenant prêt pour une nouvelle journée. En attendant les animatrices, il fait plus ample connaissance avec Julien le fermier car il veut en savoir davantage sur la vie à la ferme.

 

Julien raconte à Charlot une certaine journée à la ferme: "Mes parents étaient partis au village. Alors que je regardais par la fenêtre, j'aperçus plein de corbeaux dans le champ de maïs. Je sortis de la maison en courrant afin de les effrayer, rien à faire, dès que je m'arrêtais, ils revenaient. Je décidai donc d'aller dans la grange pour me fabriquer un épouvantail."

Julien se souvient aussi d'un été où il y eu un invasion de sauterelles.

Charlot aperçoit une araignée et en a peur. Julien le rassure, ce petit insecte n'est pas dangereux, à la ferme, l'araignée est très utile car les mouches se prennent dans sa toile.

Julien parle à Charlot du jour où une tornade est passée près de la ferme. Il n'y avait pas eu trop de dégâts mais les animaux avaient eu peur et s'étaient enfuis en direction de la forêt. Il a fallu que tous les gens de la ferme partent à leur recherche pour les ramener.

Julien explique aussi à Charlot comment on trait les vaches.

Au printemps, il faut tondre les moutons pour qu'ils n'aient pas trop chaud durant l'été, ensuite, on prend la laine et il faut la filer en écheveaux.

A la ferme, il y a toujours plein de foin, mais as-tu déjà essayé de retrouver une aiguille dans un tas de foin?

Lorsque les barrières se brisent, il faut les réparer pour empêcher les animaux de s'échapper.

A la ferme, les adultes et les enfants n'ont pas souvent l'occasion de s'amuser car il y a toujours beaucoup de travail. Mais une fois les récoltes terminées, il y a une grande fête au village.

Charlot s'est bien amusé hier avec Julien. Mais il veut aussi apprendre à connaître les autres chats de sa chambre. Il va donc voir Joël qui, dit-on, est très savant. Celui-ci se prépare justement à partir pour le sentier écologique. Il pourra donc montrer beaucoup de choses à Charlot.

Joël demande à Charlot s'il sait faire la différence entre deux arbres. Charlot lui répond: "Bien sûr, rien qu'en les regardant." Joël lui demande s'il pourrait tout en ayant les yeux bandés. Charlot n'est plus tout à fait sûr.

Charlot console Joël, car celui-ci pleure. Clovis le vilain s'est amusé à faire tourner Joël sur lui-même. Maintenant il ne sait plus dans quelle direction il doit aller.

Joël demande à Charlot s'il connaît les jeux de Kim. Charlot répond non. Joël lui montre donc différents jeux qui se servent de ses cinq sens, soit: l'ouïe, l'odorat, le toucher, le goûter et la vue.

Joël a perdu ses lunettes, il doit pourtant lire une histoire. Devant lui, toutes les lettres se mêlent, Charlot doit l'aider.

Joël entraîne Charlot vers un emplacement du camp marqué "Laboratoire". Charlot a peur, il craint que cela soit dangereux. Joël le rassure. L'an passé, il y a été et il a fait des expériences amusantes.

 

Ce matin, Charlot est découragé. Arrivé à la cafétéria, il a remarqué qu'il n'y avait plus d'ustensile. Comment vais-je faire pour manger sans me salir. Il se mit à pleurer. Ming le chinois s'approche de Charlot. "Ne pleure pas, lui dit il, je vais te donner des baguettes et te montrer à t'en servir. En Chine, le pays d'où je viens, c'est ainsi que l'on mange."

 

Charlot est très fier, il a réussi à manger avec des baguettes grâce aux bons conseils de Ming. Il décide donc de mieux le connaître. Ming lui parle de son pays: "Mes parents étaient des paysans qui devaient travailler très dur pour presque rien. Ils ont réussi à ramasser quelques économies pour quitter la Chine. Mais avant tout, il leur a fallu escalader la grande muraille de Chine pour quitter le pays."

 

Charlot demande à Ming ce qu'il aime faire lorsqu'il pleut dehors. Celui-ci lui répond: "Un casse-tête chinois."

Ming raconte à Charlot qu'en Chine, il adorait fabriquer des masques de plâtre, les peinturer et s'en servir pour faire du théâtre.

 

Ming parle aussi d'une grande fête traditionnelle que ses parents ont faite l'an passé. Il fallait que chaque invité enlève ses souliers avant d'entrer dans la maison. Mais voilà qu'au beau milieu de la fête, son cousin Wong s'est amusé à crier: "Au feu! Au feu!" Alors tout le monde est sorti en même temps de la maison et chacun essayait de retrouver ses souliers. Ce fut la pagaille générale.

Ming raconte à Charlot que dans son pays natal, il y avait une très belle tradition pour devenir acteur. Il fallait fabriquer des lanternes afin de pouvoir entrer dans le grand temple sacré. On devait aussi passer devant le grand prêtre du temple et celui-ci décidait si oui ou non on pouvait devenir acteur.

Charlot a fait connaissance avec plusieurs des chats de sa chambre. Tout à coup, il remarque qu'un drôle de chat tient la main de Joël. Charlot s'approche tout doucement et entend le drôle de chat parler du futur de Joël. Ce chat s'appelle Morgan et il est gitan.

Morgan apprend à Charlot que chez les gitans, il y a différents clans. Lui-même fait parti du clan des romanichels. Son clan se promène de ville en ville. Souvent, au hasard des routes, on rencontre d'autres clans. Mais il y en a un surtout qu'on aime rencontrer. C'est le clan du fou.

Lorsque l'on se promène ainsi de ville en ville, il faut savoir faire et défaire son campement le plus vite possible. Il faut donc être très habile.

Souvent les gitans sont obligés d'établir leur campement dans des champs ou près des forêts. Ils doivent parfois se nourrir grâce à la chasse. Il faut donc qu'il puisse reconnaître les empreintes des animaux.

Quelquefois, à l'heure des repas, les femmes doivent aider les hommes à monter les baraques pour les fêtes foraines. C'est alors que ce sont les enfants les plus âgés qui nourrissent les plus petits.

Morgan dit aussi à Charlot qu'avant d'aller dormir, il faut surtout bien éteindre les feux.

 

Charlot demande à Morgan où il dort puisqu'il va de ville en ville. Celui-ci lui répond que chaque famille du clan a sa propre roulotte et qu'il a lui-même la charge de soigner les fleurs accrochées tout autour de la roulotte. Il ne doit surtout pas oublier de les arroser.

 

Naturellement, lorsqu'un campement est établi près d'un lac, les adultes en profitent pour apprendre aux jeunes à nager. Ainsi l'eau ne devient plus quelque chose de dangereux.

Morgan se souvient d'une année où cela faisait plusieurs mois que l'on n'avait pas vu d'autres clans. Ainsi, lorsqu'au détour d'un chemin, l'on aperçut un campement où il y avait plusieurs clans; ce fût la fête.

Charlot a fait le tour des chats de sa chambre, il ne lui reste que Daim des Bois l'indien. Il décide donc de passer la journée avec lui. Celui-ci lui parle de sa tribu, les Apaches. Des indiens très pacifiques mais qui savent quand même se défendre lorsque les Iroquois les attaquent.

Daim des Bois parle à Charlot d'un certain été où tous les hommes du village tombèrent malades. Le grand sorcier de la tribu demanda donc aux enfants d'aller chercher dans la forêt certaines herbes pour qu'il puisse fabriquer un remède.

Chez les Apaches, il existe des traditions. L'une d'elles est le passage du monde enfant au monde adulte. Pour cela, les enfants doivent subir des épreuves afin de prouver à la tribu qu'ils pourront être des adultes.

Daim des Bois explique à Charlot que lorsque l'hiver arrive, il faut partir chercher un endroit où le gibier sera abondant, car son peuple vit de la pêche et de la chasse. Pour le départ, il faut donc défaire les tentes et naturellement, nous nous organisons pour ne laisser aucune trace de notre passage.

Charlot est triste. C'est déjà sa dernière soirée au camp Minouch. Demain matin, ses parents viendront le chercher. Il s'est beaucoup amusé. Il a appris beaucoup grâce à ses nouveaux amis. Il s'ennuiera de Julien le fermier, de Joël le savant, de Ming le chinois, de Morgan le gitan, de Daim des Bois l'indien et aussi un peu de Clovis le vilain qui lui en a fait voir de toutes les couleurs. Ce soir, c'est spécial au camp Minouch, les animatrices Daisy et Belle Étoile rassemblent les chats du chalet autour d'un feu afin de discuter avec eux de leur semaine de camp. Les animatrices ont aussi des surprises pour les chats.

© lumdam 2012