Mes Frères

Jean-Pierre est né le 16 août 1961. Enfant, il adorait les jeux de construction, surtout ceux avec des composantes de robotique, électronique. Lui aussi était studieux, sage, il a ensuite poursuivi des études en sciences pures et débuté un bac en sciences géodésiques. Lorsque mon père a ouvert son bureau d'arpenteur-géomètre, il s'est surtout intéressé au travail sur le terrain, aux calculs. Comme mon père était ouvert au monde des ordinateurs, Jean-Pierre a débuté son initiation personnelle à la programmation. En 1982, lorsque j'ai aménagé dans ma maison, il est venu y habiter dans les 3 pièces du sous-sol avec sa copine Sylvie.  Celle -ci est infirmière de nuit pour des centres pour personnes âgées. De leur mariage naquirent 4 enfants, ils ont à ce jour 14, 12 10 et 5 ans, l'aîné est un garçon dont je suis la marraine et 3 filles le suivent. Jean-Pierre est à son compte, il continue à programmer et à installer des logiciels de calculs, de dessin. Il est peu dans le domaine de l'invisible comme je le suis, mais il écoute son senti, puisque contre vents et marées à une certaine époque, il a continué de croire qu'il lui valait mieux prendre soin des enfants à la maison tout en gardant son bureau. Il a réussi puisque les contrats arrivent et que bien souvent il effectue lui-même la mise en place de ses logiciels et enseigne à s'en servir.  Depuis 2 ans, il donne des cours à l'université en collaboration avec mon père.  Lui aussi a longtemps travaillé dans l'entreprise familiale et c'est là qu'il a acquis toutes ses connaissances et son potentiel. C'est un créateur et un enseignant, un autodidacte qui apprend beaucoup par lui-même tout comme mon père et moi. 

Raymond est né le 28 janvier 1963. Enfant, il fut celui qui bougeait le plus, il adorait faire de la musique avec n'importe quoi. Il était le plus sportif des 3 enfants.  À l'age de 14 ans, en même temps que ma mère était enceinte du dernier, il a vécu une épreuve difficile pour un adolescent comme lui. Après des douleurs à une jambe et des examens, les médecins ont déduit qu'il fallait opérer, qu'il y avait de fortes chances que ce soit cancer des os. Ils ouvraient, vérifiaient, et si c'était cela, ils amputaient la jambe et ne lui donnaient que 2 ans à vivre. Heureusement, l'opération a démontré que la tumeur était bénigne. Mais tout cela a agi sur son caractère, son tempérament, car cela faisait en sorte qu'il pouvait moins bouger, fut mis au ralenti extrême dans  les sports. Au niveau des études, il a surtout étudié en administration sans toutefois terminer.  Lui aussi a eu la chance de jouer sur des ordinateurs, il s'est surtout intéressé à élaborer des logiciels d'administration, de comptabilité et de gestion de données. C'est lui et Jean-Pierre qui étaient les programmeurs et bâtissaient les logiciels qui servaient  au bureau de mon père. A 18 ans, la musique l'attirait toujours, il fut  pendant quelques années d.j. pour des discothèques.  Il fut le premier à oeuvrer et travailler sur des logiciels d'internet. Il avait construit un site pour enfants ainsi qu'un site de carte. C'est sur son site que mes histoires étaient lues au début. Malheureusement, son nouvel emploi ne lui donnait plus aussi de temps pour gérer le tout, il a donc laissé cela et j'ai récupéré mes histoires. Il a vécu une première fois avec une femme qui avait une petite fille, cette relation a duré environ 5 ans. Par la suite il a rencontré Dominique avec qui il s'est marié et il est maintenant papa de 2 garçons de 5 et 3 ans. Il oeuvre au niveau qualité pour des logiciels. Il aime ce qu'il fait, soit tester les nouveaux logiciels et en trouver les "bugs". Tout comme Jean-Pierre, il est peu ouvert au domaine de l'invisible.

François est né le 5 mars 1977. Que dire du petit dernier, enfant-suprise que nous avons tous dorloté, amené avec nous dans nos sorties familiales. Enfant sage avec des capacités d'apprentissage très grandes et très autodidacte. Le monde de l'ordinateur, il est né en plein dedans. Il fut le seul à aller et à demander à  être à l'école privée afin d'être dans un milieu qui le stimulerait plus aux niveaux des sciences et de l'informatique.  Il fut aussi le gardien de nos enfants quand nous sortions.  Peu sportif, il aime surtout le bowling où il y cumule certains championnats et de jouer au tennis avec des copains. Avec mes parents, à l'âge de 12 ans, il  est allé en  Europe 1 mois, il servait de navigateur. Aujourd'hui, il est à l'université, en préparation de maîtrise dans le monde de l'intelligence artificielle. Il y a 2 ans, il fut invité, toutes dépenses payées à assister à un séminaire aux  U.S.A. avec les meilleurs étudiants dans  son domaine.  L'été qui vient de passer, il fut demandé pour donner une conférence sur ses travaux de recherches dans une université réputée aux U.S.A. Il attend l'obtention d'une bourse lui permettant de vivre pour aller poursuivre sa maîtrise et un doctorat là-bas.  Sa compagne et lui attendent la venue d'un enfant pour mai 2001. Souvent, avec lui j'ai discuté philosophie et pouvoir de la pensée, rien de plus, il est très rationnel donc sceptique face  à l'invisible non prouvé.

Je n'ai aucun souvenir de lien karmique avec mes frères.  Je les aime tels qu'ils sont, avec leur vision de la vie. Comme vous pouvez le constater, je suis entourée de frères qui sont très avec l'esprit scientifique, le monde rationnel, donc peu d'ouverture au monde de l'invisible, de l'âme qu'est le mien. Mes parents étaient des précurseurs dans certains domaines, mes frères le sont aussi, ils sont des concepteurs, des enseignants tout comme moi,  mais sur d'autres niveaux, dans d'autres domaines.  Et quand j'ai des difficultés sur ordinateur, j'ai l'embarras du choix pour demander de l'aide. Nos liens sont de beaux liens affectifs sans plus,  respect est là pour chacune de nos vies et vision de vie. Ha oui, vous imaginez les réunions de famille ? ils discutent de quoi ? hé oui d'ordinateur et de logiciels. Donc ne cherchez pas de qui je retiens de pouvoir créer moi-même mon site web, j'ai aussi un esprit rationnel et une grande force d'apprentissage, même dans ce domaine-là.

À chacun de mes frères, je dis:  je t'aime.

Merci d'être mon frère, merci d'exister.

Souriez

Les voilà

du plus grand au plus petit

la photo date de 1980 ho la la !

en 2001

bien ???  je crois ??

il me faudra vérifier

mais l'ordre de grandeur

c'est inversé.

 

© lumdam 2001