Gaby

J'ai choisi cette image pour ma fille, car elle adore les chats. Vous devriez l'entendre parler de sa chatte Mimi. (rires)

Que dire sur ma première-née ?  Enfant docile, enfant qui jouait seule sans  difficulté, enfant qui s'amusait avec les autres aussi. Enfant qui était  continuellement de bonne humeur. Lorsqu'on avait de la visite ou qu'on sortait tard, elle continuait à être de bonne humeur. Si on la couchait  à 22h le soir, elle allait à 10h le lendemain matin,  couchée à minuit, elle se réveillait à midi. 

À la naissance de son frère et de sa soeur, elle a accueilli tout simplement. À l'école, ses professeurs auraient souhaité des classes remplies d'enfants comme elle, qu'elle dégageait aussi un charisme super.

Enfant indépendante elle était, lorsque nous avons commencé le scoutisme ensemble, j'étais son animatrice et ce ne fut qu'après 6 mois de réunions que certaines filles se sont rendues compte que c'était ma fille. C'est une enfant qui est leader, mais point un leader autoritaire, plutôt leader démocratique, qui laisse la chance aux autres de parler, qui voit à ce que l'équipe fonctionne.

C'est une enfant qui a beaucoup d'imagination, qui aime créer. Toute petite, elle montait des spectacles pour les réunions familiales, comprenant des  pièces de théatres, des jeux, des quizz.  Aujourd'hui, elle étudie dans le domaine du cinéma,  point comme actrice, mais  dans tout ce qui est derrière la caméra.; script, montage, réalisation, production, etc.  À l'école, dans les cours d'art dramatique, ces notes étaient plus hautes pour les réalisations derrière scène que sur scène. Elle se doit de faire des efforts pour  l'école, elle doit étudier et mettre plus d'effort que moi où mes frères ont eu à en mettre.

Elle adore les enfants, pendant des années, elle a oeuvré comme gardienne et les enfants l'adoraient pour sa gentillesse, ses  créations, elle jouait avec eux, coloriait avec eux, chantait avec eux.

Sur internet, sur le dialogue en direct, j'ai fait la connaissance d'un producteur en France, lorsqu'elle a réalisé son premier court-métrage lors d'une session scolaire, j'ai envoyé la cassette vidéo à cet ami. Son verdict: elle a du talent.  Les messages transmis à travers le film se rendait aux gens. Elle m'a raconté que des garçons de l'école se sont mis à réfléchir à leur attitude face à certaines filles suite au visionnement du film. Elle adore ce qu'elle étudie.  Là elle attend septembre pour l'université en  audio-vidéo-communication.

Lorsque j'ai débuté mon cheminement et me suis séparée de son père, elle m'a  beaucoup servi de professeur sans le savoir. Je la regardais construire sa vie,  aller au-delà de ce que moi-même j'allais au même âge.   Lorsque j'hésitais à sortir les  fins de semaines où les enfants étaient avec moi, c'est elle qui me poussait à sortir, qu'elle garderait, s'occuperait de son frère et sa soeur, de ne pas m'inquiéter et de  profiter de la vie.

Dans mon cheminement, nous avons beaucoup échangé, elle était à l'écoute de mes connaissances que j'apprenais, j'intégrais. Elle aime beaucoup la métaphysique, le langage du corps à travers les malaises et maladies. Un jour, m'a demandé comment faisait ceux qui avaient pas mon livre de métaphysique pour se guérir ? J'ai répondu, qu'ils faisaient ce que je faisais avant, prendre des médicaments.  Elle s'intéresse aussi à la numérologie, au pouvoir de la pensée, des affirmations positives, de l'intuition, de la visualisation créatrice.

Il lui arrive encore de porter des masques, surtout celui de paraître heureuse et joyeuse même quand à l'intérieur d'elle ça ne va pas bien.  Elle n'arrive pas toujours à  communiquer, exprimer ses  émotions, son senti dans des face à face, mais elle utilise alors l'écriture comme moyen de communication.  Je respecte cela, car je n'avais pu lui enseigner à communiquer vraiment puisque je ne le savais pas moi-même avant.

Nous sommes très proches l'une de l'autre, je dirai que le lien entre nous a passé de mère-fille à une relation d'amitié entre 2 adultes tout en conservant le lien filial.

Lorsqu'elle a quitté la maison en janvier 2000,  pour moi cela faisait  partie de la phase de son envol. Aucun pincement au coeur, je la sentais heureuse de continuer à créer sa vie et capable d'avancer.  Elle vit avec son copain, je l'ai aidé à repeindre une pièce.  Depuis quelques mois, toutes les semaines elle vient faire son lavage, et là c'est de me raconter sa semaine, les aventures de sa chatte. Nous nous parlons aussi à travers internet par le logiciel icq.

Comment exprimer l'essence de cet enfant ? Je connais ses forces et faiblesses.  Je la vois foncer beaucoup plus que j'ai pu le faire.  Je la vois s'affirmer face à  des chantages émotifs alors que moi au même âge, je laissais ma vie s'engluer dans de telles situations.  Elle m'a beaucoup aidée pour ce site, bien souvent, depuis ma séparation, fut celle qui m'a encouragée, donné espoir quand je vivais des conflits avec son frère et me sentais impuissante dans mon rôle de mère.

Lorsque je me questionnais face à l'amour que j'éprouvais pour  l'âme soeur retrouvée qui vivait en Corse, c'est elle qui m'a dit: Maman mieux vaut vivre 5 ans de bonheur avec quelqu'un que rien du tout. Grâce à elle, en quelque sorte, que j'ai foncé, avancé dans cette relation peu ordinaire.

Nous sommes mutuellement des modèles, des enseignantes l'une pour l'autre. C'est une femme maintenant, une femme capable de reconnaître les forces et faiblesses des autres et les accepter comme ils sont.  C'est une femme qui apprend la vie, qui apprend encore sur elle-même, qui croit en ses rêves et trouve les moyens pour les réaliser.

Je n'ai souvenir que d'une vie antérieure avec elle, celle en Égypte avec l'âme de mon ex-mari, mais aucun souvenir du lien qui m'attachait à elle, je ne sens aucun karma  à dépasser avec elle, puisque notre relation fut presque toujours une relation sans conflit.

Gabrielle, je t'aime.  Merci d'être ma fille.  Merci  de m'aider à grandir.

Prise 1:  Zut, c'est un peu embrouillé 

Prise 2:  Hé ! avance pas si vite

Prise 3:  Ha non ! c'est pas le chat la vedette

Prise 4:  Ho là vous deux ! trompé de costumes

 Dernière prise de la journée, surtout tiens-la bien ! :-)

Avec tout mon amour

Gaby future productrice et réalisatrice de film

© lumdam 2001