En juin 1994, alors que je regardais pour me séparer, j'étais prise dans un tourbillon d'émotions et de peurs.  Pour m'aider, il me fallait définir tout cela.  Je me suis servi d'un outil qui est assez rationnel mais qui permet de mieux faire une synthèse pour savoir où aller. Voici ce que j'écrivais dans mon journal intime de l'époque:

"17 juin 94 :  J'essaie d'analyser ce qui me retient un peu à lui, c'est difficile.  Il n'existe aucun livre pour nous dire ce qu'est l'amour.  Maintenant qu'il se sent prêt à accepter une séparation, on dirait que c'est moi qui hésite.  Est-ce la peur de me retrouver seule avec la responsabilité des enfants, la peur d'être seule, la peur d'avoir moins de ressources financières.  Je manque encore de confiance en moi, en mes possibilités.

7 juillet 94:  Dans les pages suivantes je vais établir la liste des avantages et inconvénients entre rester avec lui ou me séparer afin de voir plus clair de ce que je veux vraiment."

En premier lieu j'ai regardé quels étaient les avantages et inconvénients de rester avec mon mari:

Avantages:  Famille complète, une certaine sécurité financière, avoir de l'aide pour la discipline des enfants, avoir une aide pour les difficultés matérielles, avoir un peu de temps libre pour moi.

Inconvénients:  Nos différents sur l'éducation des enfants, nos différents sur la discipline, il me fait sentir coupable de mes gestes, je me sens responsable de son bonheur ou malheur, nos différents sur la façon de dépenser l'argent, je me sens étouffée, je ne me sens pas libre de penser et d'agir, responsabilité des enfants face à son impatience, il dépend trop de moi, supporter ses marques d'affection, je ne l'aime plus, je resterai avec la peur que rien ne change vraiment que tout reviendra comme avant.

Ensuite j'ai regardé quels étaient les avantages et inconvénients si je me séparais de lui:

Avantages:  Si je suis plus heureuse je rends mes enfants plus heureux, je ne l'aime plus alors pourquoi rester avec, liberté de rencontrer des gens, ne plus me faire critiquer par lui, autonomie financière, ne plus me sentir responsable de lui, autonomie de discipline avec les enfants, ne plus me sentir coupable de ne pas faire de ménage, plus de temps à moi lorsque les enfants seront avec lui, lorsqu'il verrait les enfants il saura être plus patient, je suis plus forte que je ne le crois.

Inconvénients:  Peur d'avoir à gérer seule les émotions des enfants, insécurité financière, peur qu'il se venge sur les enfants.

En regardant les 2 côtés, je vis que j'avais plus d'avantages et moins d'inconvénients dans la solution de me séparer.  Je fis alors une autre analyse, je regardai avantages-inconvénients sur divers thèmes importants:

Les enfants

Avantages:  Nous allons cesser d'être en désaccord sur la façon de les élever, ne contredira plus les décisions que je prends les concernant, sera plus patient avec eux s'il les voit moins souvent, aura plus une qualité de temps à leur accorder, me sentant moins étouffée je pourrai les rendre plus heureux.

Inconvénients:  Peur qu'il se venge sur eux psychologiquement, peur d'avoir à gérer toutes leurs émotions en plus des miennes, si je travaille serais-je capable d'être patiente ?

Mes émotions

Avantages:  Liberté retrouvée, ne plus subir ses téléphones, je ne me sentirai plus responsable de lui, ne plus me sentir contrôlée, un gros poids de moins sur mes épaules, avoir des amis hommes sans me sentir coupable, ne plus me sentir coupable face à ses critiques, ne plus me sentir jugée, me retrouver moi-même.

Inconvénients:  Peur de ne pas trouver un partenaire qui saura m'apprécier, peur de la solitude, peur de perdre confiance en moi.

Situation financière et les biens

Avantages:  J'ai le contrôle de ma situation financière, je suis prête à partager les biens en autant qu'il me laisse la maison pour les enfants

Inconvénients:  Ne peut me donner qu'une maigre pension alimentaire, retour sur le marché du travail à temps plein au lieu de temps partiel

Aspect juridique

Avantages:  Je suis capable de bien m'informer

Inconvénients:  Procès s'il ne veut pas se raisonner

Les autres

Avantages:  D'autres l'ont vécu et s'en sont sortis, je suis capable moi aussi

Inconvénients:  Mes parents seront tristes

Mon partenaire (soit mon mari)

Avantages:  Devra apprendre à être responsable de lui-même

Inconvénients:  Ne peut vivre sans moi, a peur de manquer d'argent, un 2e échec pour lui

Ma santé physique

Avantages:  Je me sentirai moins étouffée, une pression de moins sur les épaules

En 3e lieu, j'analysai les inconvénients:

Enfants

Peur qu'il se venge:  si j'explique bien aux enfants, c'est de lui qu'ils se détourneront, il perdra lui-même leur amour

Gérer émotions:  par le passé, j'ai souvent dû subir les émotions des enfants et je le faisais déjà seule

Patience:  lorsqu'on est malheureux, on ne peut rendre les autres heureux

Devoirs:  j'avais déjà cette responsabilité à moi seule

Émotions

Peur de ne pas trouver l'homme idéal: je dois être en accord avec moi-même afin de trouver celui qui saura me respecter

Peur solitude: j'étais seule dans mon couple alors où sera la différence

Peur de perdre confiance en moi:  j'ai perdu toute confiance en moi dans mon couple et il n'en tient qu'à moi seule de la retrouver

Finances

Pension:  je dois déjà me débrouiller avec 100$ pour faire l'épicerie et 300$ par mois pour vêtir les enfants et moi, acheter des petits surplus, voir à l'entretien de la maison, je suis capable de me débrouiller avec peu

Marché du travail:  je me sentirai valorisée, je pourrai voir du monde, je trouverai une autonomie

Quelques heures plus tard j'écrivais ceci suite à un appel téléphonique de sa part et où je lui demandais d'arrêter cela

"Si je reste avec lui, j'ai peur de toujours me sentir coupable, de ne plus exprimer mes émotions et je ne veux plus de cela.  Je veux être bien dans ma peau.  Je ne veux plus me sentir coupable de mes émotions."

Par la suite, à travers du travail sur moi, des lectures, le processus de séparation s'est vraiment mis en route. 

Je me suis peu resservi de cet outil sauf une fois ou deux, pour voir où me diriger entre tel type d'emploi ou autre, entre travail à la maison ou à l'extérieur.

Février 2002, plus de 7 ans plus tard, je voyais cela comment ?

Les enfants: Au fil des ans et des situations, j'ai fait de mon mieux pour expliquer aux enfants les réactions de leur père sans le blâmer afin que les enfants  aient des outils en main pour mieux gérer leur émotions et leurs propres réactions de souffrance face à cela. Au fur et à mesure que j'apprenais à définir et gérer mes émotions, je partageais mes outils avec eux.  J'ai fait de mon mieux pour leur permettre de trouver le bonheur en eux-mêmes, qu'ils puissent  écouter, définir et gérer leurs émotions et sortir eux aussi de certains schémas de lutte de pouvoir pour l'énergie.

Lorsque je discute avec mes 2 grands , je constate qu'ils sont capables d'être autonomes affectivement, ils sont adultes sur ce plan là.  Le temps vécu avec moi, ma dernière aussi était capable de définir ses émotions et comprendre d'où celles-ci venaient afin de transformer le tout.  J'espère qu'elle continue à s'exprimer maintenant qu'elle vit avec son père et j'espère surtout que celui-ci apprend à écouter sans faire sentir l'autre coupable de ses propres émotions à lui.

Émotions:  Je souris en écrivant ceci car je gère les miennes et me sert de celles-ci pour continuer mon évolution, mon amour de moi-même.  J'en ai fait du chemin en 7 ans.  De la femme complètement fermée à les exprimer, les partager, il y a presque un océan  entre les deux.

Finances:  Celui-là est un "gros" morceau.  Encore hier soir, de vieilles miettes du passé revenaient me hanter, je me disais que j'avais raté ma vie, que j'étais bonne à rien du fait que ma situation financière est faible depuis quelques mois.  Ma valeur intrinsèque se mesure-t-elle à mon revenu annuel ?

Des peurs du passé, il en restait quoi ?

Peur que mon ex se venge sur les enfants :  Quoi que je fasse, je ne pourrai empêcher les enfants de vivre ce qu'ils ont à vivre avec leur père, je leur ai donné des outils, je suis là pour les écouter, les guider, le reste est entre leurs mains à eux.  J'ai longtemps pris sur mes épaules même après la séparation de servir de "tampon", pris sur moi au lieu de laisser à mon ex-mari qu'il reçoive les conséquences de ses gestes envers les enfants, je l'ai excusé auprès d'eux bien souvent afin qu'ils ne se détournent pas de lui, car il reste leur père et chacun d'eux aiment à leur façon. 

Aujourd'hui, mes 2 grands sont adultes et je dis NON maintenant, il est temps que mon ex assume enfin les conséquences de ses gestes envers ses enfants.  Que le conflit qu'il vit avec eux lui appartient, qu'il vit la récolte simplement de ce qu'il a semé. Pour ma dernière qui vit avec son papa, je sais que même si la communication semble inexistante pour le moment,  que tout est là pour nos évolutions, que cela est temporaire, je garde contact avec son âme et agis selon ce qu'elle me demande pour son évolution.  Je sais que ma fille m'aime pour qui je suis et qu'elle est en pleine phase de recherche d'identité dans sa phase d'adolescence, que son ego est là aussi .

Je n'ai plus peur d'avoir à gérer les émotions de quiconque.

Je n'ai plus peur d'être impatiente, cela fait partie de moi comme la patience et l'important est l'harmonie entre les deux.

La peur de ne pas trouver l'homme idéal ?  Je sais qu'il y a quelqu'un pour moi auprès de qui je grandirai dans l'amour car il sera reflet aussi d'où je suis rendue dans mon propre amour de moi-même puisque sera un miroir très puissant .

De toute façon, homme idéal, femme idéale, relation idéale n'existe point dans un sens, tout est là pour nous aider à évoluer.  Idéal oui , mais pas selon ce qu'on veux, mais selon ce que notre âme a choisi pour évoluer.  Ma relation avec mon ex-mari fut idéale pour mon évolution, mon apprentissage dans cette vie de par tous les cadeaux cachés à l'intérieur de celle-ci.  Et cela même après la séparation.

Peur de la solitude:  disparue cette peur.

Peur de perdre confiance en moi:  je souris, car le manque de confiance en moi est aussi une force qui me permet de me dépasser, je perdrai sûrement encore confiance en moi dans le futur, et je retrouverai cette force, c'est un va et vient continuel selon ce que la vie m'amène afin de justement la renforcir aussi cette confiance en moi.

Finances:  tous les biens avaient été divisés à part égale et je lui ai même racheté sa part de la maison.  J'ai vécu avec peu de moyens, réussi des miracles, j'en fais encore et encore.  L'insécurité du début fut dépassée, depuis quelques mois elle revient avec une plus grande zone d'inconfort et je la dépasse encore.  J'apprends à l'accepter comme faisant partie intégrante de moi, du coté humain en moi.  

Le marché du travail :  j'ai écouté mon coeur, mon âme, je me suis valorisée autrement qu'à travers ce chemin-là jusqu'à maintenant.   Je vois des gens quand je le désire.

Bilan:  Il existe encore des peurs en moi tout comme j'en découvre de nouvelles au fil du temps, des situations nouvelles qui m'arrivent.  Elles sont là pour me permettre de m'aimer, me respecter encore plus, m'aider à grandir :-)

Dans le fond, je dirai MERCI à mes peurs, car grâce à celles-ci que je suis devenue celle d'aujourd'hui, que j'ai découvert et que je découvre encore toute ma  force intérieure.  Namasté, merci d'exister.

En ce 22 novembre 2013, alors que je révise cet outil, je peux certifier une chose: quoi que j'ai eu à traverser dans les années suivantes, je n'ai aucun regret de m'être séparée.  Au contraire, ce fut l'un de mes plus beaux cadeaux que je me sois donnée dans ma vie, par amour pour moi.

© lumdam 2002-2013