Il est dit à travers plusieurs livres, que l'on ne peut changer les autres, mais que l'on peut changer notre vision des autres.  Et que cela amène parfois des transformations étonnantes. 

Tout comme j'ai lu dans le passé, que lorsqu'on affronte, voit autrement, fait face à un "obstacle", celui-ci disparaît alors.

Lorsque je débutai une nouvelle année scoute en septembre 97, je fus confrontée à côtoyer une animatrice dont, dès le départ, je vis qu'elle avait des attitudes qui venaient me déranger, soit son manque de tolérance.  Cela me dérangeait tellement que j'eus même tendance à moins l'inclure dans certaines réunions d'animation au tout début.  Lorsque je pris conscience de tout cela, je fis un pas en avant en lui téléphonant et m'excusant auprès d'elle car point mon intention de la rejeter.  J'eus à voir en moi que je devenais alors moi-même intolérante face à l'intolérance des autres.

À travers différentes réunions, je ne percevais que le négatif de sa part, j'avais la sensation de me retrouver devant mon ex-mari.  J'avais donc à la regarder autrement, soit avec les yeux du coeur.  Je prenais conscience après chaque rencontre de ce que je voyais de négatif en elle, que je voyais peu son positif.  Je sentais aussi en elle une jalousie inconsciente à mon égard.  Je voyais qu'il y avait comme 2 clans qui se formaient dans l'équipe d'animation.  Je pris donc la décision de la regarder autrement, de chercher à voir le positif en elle pour chaque contact, rencontre avec elle.

Par la suite, je pus voir des changements se vivre, je me sentais mieux vis-à-vis d'elle et d'un autre côté, elle annulait  sa présence à certaines réunions.  Nous avons vécu un camp d'hiver ensemble en décembre et tout se passa merveilleusement.  En janvier elle m'annonce qu'elle ne reviendra point l'année suivante.

En février, une autre de ses attitudes vient me toucher.  Dans sa façon de me demander certains papiers de gestion, je vis alors que ce fut le ton, la manière de demander qui me toucha le plus.  Je vis alors que j'avais la sensation d'un retour en arrière avec mon ex, comme si j'étais une incapable, mon manque de confiance en moi via la gestion de ressources financières et ma capacité décisionnelle.  Comme quoi l'autre est correct et non moi, que l'autre ferait mieux à ma place pourtant l'autre ne veut pas ma place.  J'eus à transformer ma vision de moi-même.

À la fin de février, elle me téléphone pour me dire qu'elle va arrêter d'animer pour raisons de santé.

Quelques mois plus tard je la revis, et je ressentis que plus rien en moi d'émotions négatives à son égard n'étaient présentes.  Nous eûmes une discussion rayonnante comme jamais vécu dans le passé.

Il y eut diverses expériences comme celle-ci dans ma vie.  Ce que j'en ai retenu aussi est que lorsque je choisis de changer ma vision de l'autre, de voir le miroir en moi aussi, de voir son positif, l'intention que j'ai derrière cela est importante.  Car si je choisis de voir l'autre autrement afin de le voir changer, cela ne mènera à rien.  L'intention première doit être pour moi-même, pour que moi je sois en meilleure harmonie avec moi-même et l'autre.

Alors oseras-tu toi aussi changer ta vision des gens, du monde ?

En octobre 95, j'avais vécue une expérience différente en envoyant de l'amour, de la lumière à quelqu'un.

"Je suis en plein travail sur moi avec Les Leçons de vie de la Prophétie des Andes.  J'expérimente à fond de sentir l'énergie en moi. D'observer comment je me sens quand  je regarde les gens avec amour, dans la joie ou non.  Je réalise que lorsque je donne avec amour, je ne me vide pas de mon énergie, qu'au contraire j'en gagne.

Là où je travaille pour un organisme, il y a une  femme auprès de qui je me sens souvent vidée de mon énergie, elle a une attitude très pessimiste.  Cela m'affecte, j'ai la sensation d'être encore avec mon ex-mari ainsi.

Un matin, je choisis de me rendre là-bas en changeant ma vision d'elle car je sais que je passerai l'avant-midi avec elle.  Je mets donc en pratique ce que j'ai appris de la Prophétie.  Dehors le ciel est justement bleu ce matin-là. Je marche tout le long de la rivière pour me rendre au travail.  J'en profite pour me remplir de la beauté du paysage. Mon être entier est rempli de joie.

Arrivée au bureau, elle est là,  je la regarde avec amour, avec joie, je lui envoie intérieurement de la lumière.  Je fus époustouflée, ébahie, car tout à coup, je ne l'entendais me parler que de positif, de toutes ses créations passées.

Devant moi, se tenait  une femme qui auparavant n'avait jamais exprimé autant de beauté que par le passé, depuis que je la connaissais.  De par mon changement de vision envers elle, je voyais une autre personne en elle. Un changement radical aussi du style de dialogues, des paroles et même des émotions qu'elle vivait alors et exprimait."

Je pus constater alors, que l'expérience relatée dans la Prophétie des Andes  sur l'énergie qu'on envoie sous forme de sentiments étaient réalisables. Je venais d'en avoir une belle preuve.  J'ai continué à expérimenter cela avec d'autres gens aussi et j'ai pu constater le même  phénomène à chaque fois.

Mais si j'envoyais de l'énergie pour que l'autre change à mon égard, cela ne fonctionnait pas.  C'est lorsque j'envoyais de l'amour afin de changer ma vision à moi  de l'autre, que cela réussissait.

Je te laisse sur cette petite pensée dont je n'ai point l'auteur:  

"La beauté est dans l'oeil de celui qui sait la regarder."

© lumdam 2001-2013