"C'est la belle nuit de Noël

la neige étend son manteau blanc

et les yeux levés vers le ciel

à genoux les petits enfants...."

 

Ho la la ! combien de traditions gardons-nous de Noël ? Nous conviennent-elles encore ?

Enfant, j'ai vécu les réveillons de Noël en famille et le lendemain c'était la tournée des grands-parents.

Lorsque j'ai connu mon mari, j'ai brisé la tradition familiale de chez moi pour continuer celle de chez mon mari, donc le réveillon se faisait dans sa famille.

Au fil des années, je voyais que cela n'allait plus.  Nous regardions pour acheter aux enfants des cadeaux  avec lesquels ils pourraient jouer lors de ce fameux réveillon plutôt que de leur acheter des cadeaux à leurs goûts mais dont bien souvent, ils ne pouvaient jouer avec vu le grand nombre de gens, adultes et enfants et selon le cadeau désiré, petits morceaux, beaucoup de pièces, etc. Je trouvais que ce réveillon était devenu plus une réunion d'adultes qui s'amusaient beaucoup qu'une fête où les jeunes enfants s'amusaient vraiment.

J'en eus assez.  Pour moi il était important que Noël, surtout le réveillon, soit pour mes enfants une source de joies et non de privations de jouer avec leurs cadeaux.  Cela a bousculé beaucoup mon mari et sa famille.  Leur tradition datait de tellement longtemps.  Mais j'ai osé.

Les réveillons de Noël qui suivirent furent une merveille pour mes enfants, ils décoraient ensemble avec leur père le salon avec des ballons, la musique jouait, nous dansions, chacun jouait avec ce qu'il avait demandé. Nous avons même instauré un nouveau repas.  Chacun adorait la raclette mais comme c'était un mets assez dispendieux, nous n'en mangeions que peu souvent. Donc ce réveillon devenait doublement une fête pour eux avec ce repas.

Ce qui au départ ne plaisait pas du tout à mon mari pour qui la tradition était super importante, prit un autre tournant, il en parla même avec certaines de ses soeurs qui à leur tour trouvèrent le réveillon plus en fonction des enfants et découvrirent la joie d'un réveillon plus intime.

Une autre nouvelle tradition qui fut débutée lorsque nous avons arrêté de réveillonner dans la famille de mon mari, fut la création de bas de Noël.  Ceux-ci étaient remplis de petits cadeaux trouvés dans les magasins à 1$, les enfants adoraient cela.  À chaque année, ils nous faisaient leur liste de Noël, et pour le cadeau principal et pour ce que pouvait contenir leur bas.

Lorsque je me suis séparée de mon mari, les enfants ont pris la relève pour la décoration du sapin dès la première fin de semaine de décembre et le réveillon se vivait encore avec le repas de raclette.  Le lendemain, ils allaient ensuite "bruncher" (repas du midi) chez leur papa et allaient voir leur grands-parents paternels pour ensuite me rejoindre chez mes parents pour le repas du soir.

Il y a 3 ans, j'avais peu de moyen pour les cadeaux de Noël, je fis alors une suggestion aux enfants pour ceux qui le voulaient bien.  Je leur offris de leur préparer des coupons d'une valeur de 5$ chacun et qui, soit allaient servir pour des sorties au cinéma ou des sorties au restaurant avec moi.  Cela me permettait de ne pas débourser immédiatement une grosse somme et de vivre alors des sorties en tête-à-tête avec ceux-ci.  Ma petite et mon filleul eurent ce genre de coupons dont j'avais fait dessins et compositions.  Ils ont beaucoup aimé cela et j'ai pu alors offrir à chacun ce qu'il désirait pour Noël ainsi que de remplir les bas.  Déjà depuis quelques années, mon fils me demandait des coupons dans son bas plutôt que des petites choses.

Depuis 2 ans, la tradition a encore changé.  Ma grande étant avec son copain et sur le point de vivre avec, vécue alors les réveillons dans la famille de son copain.  En même temps, mon ex-mari offrait aux 2 autres de vivre un réveillon avec lui.  Il fut donc entendu avec mes enfants que je ferais alors repas de Noël avec notre chère raclette un soir selon leur convenance dans les journées suivant Noël.  Ce premier réveillon seule pour moi, mes parents m'avaient invitée mais je me fis mon propre réveillon.  Je m'étais achetée ce que j'aimais; raisin vert, fromage, pain, paté de foie gras, crevette, même vin blanc et je réveillonnai sur Internet avec tous les gens seuls ou au boulot.  Nous avons même chanté sur cara, ambiance de réveillon était au rendez-vous.

L'an dernier coloc vivant chez moi, nous avons alors réveillonné ensemble avec repas de fête et je l'avoue à minuit nous dormions. :-)  Je vécus mon repas de famille à la raclette et j'en fis un pour coloc et ses enfants.

L'an dernier, je décidai aussi qu'il était temps que j'aie un sapin et des décorations à mon goût, ce fut donc moi qui pour une première fois, avec l'aide un peu des enfants décora le sapin et le salon, et cela, avec des choses nouvelles.  La copine de mon fils installa le vieux sapin et anciennes décorations au salon du sous-sol.

Pour cette année, j'ai point les moyens de faire des cadeaux à mes enfants, ni bas de Noël.  Je ferai le repas de raclette, ils veulent encore ce repas-là.

Je pourrais faire des coupons à chacun mais j'ai envie d'innover encore.  Noël est-ce seulement une journée à cadeaux ou une journée pour fêter une naissance et partager l'amour ?

Comme mon sapin est artificiel, je protège la nature, je peux le laisser dans son coin à l'année longue. :-) Pourquoi ne pourrais-je pas quand j'en ai envie et les moyens, acheter  alors un cadeau ou une babiole à mes enfants et l'envelopper et mettre  sous le sapin ? Et que lorsqu'ils viennent me voir, ils pourraient alors avoir la surprise d'y trouver un paquet à leur nom.  Je suis en réflexion encore sur ce nouveau procédé, qu'en pensez-vous ?  Je peux aussi quand ils ont besoin d'un article spécial, leur offrir si j'en ai alors les moyens.  Les cadeaux se doivent-ils d'être seulement à Noël ou à leur anniversaire ?

Dernièrement  je me suis assise devant la télévision pour regarder quelques émissions d'humour ou un film, je fus effarée des annonces commerciales.  Offrez tel cadeau pour Noël,  juste 2000$ (8000ff),  Noël est-il devenu si dispendieux? Les enfants ont-ils absolument besoin de cadeaux aussi chers ?  Où est passée l'essence de Noël ?

J'ai osé changer des traditions et j'espère que mes enfants lorsqu'ils auront à leur tour des enfants, oseront aussi changer cela afin que la magie de Noël soit une joie pour leurs enfants.

Depuis ma séparation, mes temps des fêtes sont beaucoup plus tranquilles, moins de sorties d'un côté ou de l'autre et je préfère cela.  Mes enfants ont alors vécu des temps des fêtes de façon plus reposante.  Il y eut beaucoup moins de pleurs, de rhumes par la même occasion.  Que préférez-vous ?  Que toute la famille soit épuisée après cette période ou l'avoir vécue joyeusement ?

De mon côté, mon choix est fait, vivre paix et amour pour ce temps des réjouissances et être à l'écoute des enfants et des gens qui m'entourent.

Vous savez, pendant des années, j'ai aussi réalisé beaucoup de cadeaux de mes propres mains. Un Noël cela pouvait être des pyjamas identiques pour tout le monde avec seulement le dessin devant adapté à chacun.  Un autre Noël cela pouvait être des chandails tricotés avec motif différent pour chacun.  On peut aussi se mettre à plusieurs, ainsi bien souvent ma mère achetait une partie du tissu et je me mettais à la confection et à la peinture.  Alors, sortez donc votre potentiel créateur :-)

Innovez, demandez,osez et je vous souhaite à tous de passer de ...

© lumdam 2001